Rechercher
  • Isoline IMBERT

Une rentrée scolaire écoresponsable

Dernière mise à jour : sept. 1

Une rentrée scolaire Eco-Responsable, presque Zéro Déchet !

Ceux qui me connaissent savent que depuis plus de 10 ans avec mon mari et nos 2 enfants (actuellement 11 et 9 ans) nous sommes dans une démarche ZD (Zéro Déchet). L’idée étant de produire au quotidien le moins de déchet possible afin de préserver notre planète. Nous essayons d’appliquer cette démarche dans tous les domaines de notre vie quotidienne : vie privée, vie professionnelle, vacances…

Depuis qu’ils sont rentrés en école élémentaire, nous avons la joie de connaître

la fameuse liste des fournitures scolaires....



Je me suis rendu compte au fil des années, que ces fournitures générer également pas mal de déchets. Nous avons là aussi décidé d’appliquer les 5 règles du ZD : « Refuse, Reduce, Reuse, Recycle et Root ». en anglais dans le texte ce qui sonne bien !

En français, c’est plutôt les 4 R + C :

  • REFUSER ce dont nous n’avons pas besoin

  • RÉDUIRE ce dont nous avons besoin

  • RÉUTILISER ce que nous consommons (et que nous ne pouvons ni réduire ni refuser)

  • RECYCLER ce que l’on ne peut ni refuser ni réutiliser

  • COMPOSTER (tout le reste)


Ces 5 règles fonctionnent ensemble et forment une pyramide décisionnelle : pour un objet quelconque, vous devez d’abord le refuser si c’est possible, puis le réutiliser après usage, et enfin le recycler ou le composter.

L’application de ces 5 « R » pour les fournitures scolaires, concrètement ça donne quoi ?

1/ Nous allons trier tout ce qu’il reste de l’an dernier et qui fonctionne afin de les réutiliser comme les stylos, les gommes, les crayons… C’est l’occasion d’aborder avec nos enfants les notions de gaspillage, la nécessité de prendre soin de ses affaires pour les faire durer, le coût des choses et les économies que l’on peut faire. Regardez aussi dans les affaires des aînées ce qui peut servir aux plus jeunes et qui ne leur servent plus. Refusons d’acheter ce qui est inutile.


2/ S’il vous manque quelque chose de la liste, attendez la semaine de la rentrée car en fonction des maitresses la liste peut changer et il serait dommage d’acheter quelque chose qui au final ne servira pas …


3/ Si vous devez vraiment acheter des affaires, faites les bons choix afin qu’elle durent le plus longtemps possible et que le jour où elles ne pourront plus servir, elle puissent être recycler ou composter.


4/ Si vous devez jeter des affaires essayer de voir comment les recycler. Par exemple s’il reste des feuilles sur un cahier, les récupérer pour en faire des feuilles de brouillon. Les feuilles inutilisables pensez à les mettre dans la poubelle de recyclage afin que ce déchet soit valorisé ! Si la couverture est plastifiée, n’oubliez pas de l’enlever et de la mettre avec les ordure ménagères car c’est un élément qui ne pourra pas être recyclé et qui constitue un gros déchet pour notre planète.


Voilà une occasion de leur parler de la société de consommation et du marketing !




Comment choisir ses fournitures ?


Avoir Deux choses en tête tout le temps pour tous ses achats (même en dehors des fournitures scolaires) :

- La composition et

- La provenance


Pourquoi la composition ?

Vous ne le savez peut-être pas mais dans les affaires scolaires de nos enfants se cachent de nombreux perturbateurs endocriniens… D’où l’intérêt de s’intéresser aux composants des affaires que nous achetons.

Selon la composition l’ impact sur l’environnement est plus ou moins grand.

Pourquoi la provenance ?

Car cela va avoir un impact direct sur l’environnement. Un article produit en Chine n’aura pas le même impact carbone qu’un article produite en France ou ne Europe. D’autre part n’oublions pas que derrière chaque article des hommes et des femmes sont derrière pour produire …. Le code du travail n’est pas égal dans le monde. Je préfère m’assurer que ce ne sont pas enfants qui ont fabriqué ces articles ou des personnes qui sont exploités dans des conditions

- Feuilles : les choisir avec un label certifiant que les feuilles sont issues de bois éco-gérés. Si vous en trouver à base de papier recyclé c’est encore mieux. Privilégier le made in France !

- Cahier : On les choisit 100% papier recyclé sans couverture plastifiée afin de pouvoir les recycler dans leur totalité. Exit ceux avec la couverture plastique.

On peut proposer aux enfants de customiser la page de couverture avec des dessins ou des images que l’on peut coller c’est l’occasion de développer sa créativité



- Feutres : de préférence, on évite car étant faits en plastique ils génèrent beaucoup de déchets non recyclables et leur durée de vie est souvent assez courte l'encre séchant généralement rapidement. Mieux vaut opter pour des crayons de couleurs. Toutefois, sachez qu'il existe des feutres faits à base de plastique recyclé et rechargeables ! Pas mal comme alternative : https://www.toutallantvert.com/boite-de-10-feutres-rechargeables-leau-et-lavable-Okonorm-p-4215.html




- Crayons : on les choisit des 100% bois, avec un label et on mise sur la qualité pour les faire durer et faciliter le taillage !!! Sachez qu’il existe des crayons aquarellables qui permettent de réaliser de véritables œuvres d’art avec un simple pinceau et une goutte d’eau ! Ici on en est fan !



- Gomme : On choisit une gomme sans PVC et sans emballage plastique. On en trouve facilement partout.



- Feutres pour tableau blanc : - Celui qui sent fort et qui sèche dès que l’on oublie de le reboucher… et qu’il faut racheter plusieurs fois dans l’année. Et bien entendu non recyclable… Depuis quelques années sont apparues sur le marché des crayons gras multi surfaces. C’est la deuxième année qu’on les teste. Ils nous servent aussi bien pour faire les décorations sur les vitres (parfait au moment de Noël) que pour dessiner sur des feuilles (ils sont aquarellables avec un peu d’eau) mais aussi pour écrire sur les ardoises !


La nouveauté cette année ce sont des feutres rechargeables avec de l’encre. J’en ai commandé, je vous ferai un retour si vous souhaiter.





les feutres remplissables qui existent avec plusieurs pointes fines, moyennes
















- Surligneurs : es fameux gros feutre fluo avec leur gros bouchon noir .On le connaît tous depuis bien longtemps ! Ici nous l’avons mis de côté au profit de crayons de couleurs fluorescents que l’on trouve facilement dans les magasins. Celui là il est durable dans le temps et se compostera sans problème.




- Règles, équerres : on privilégie le bois car compostable. Le métal est ce qu’il y a de plus costaud mais souvent refusé par les écoles à cause du bruit causé à la moindre chute (ce que je comprends). Certaines maitre/esses exigent du plastique pour la transparence. Dans ce cas on mise sur le plastique recyclé et costaud pour une plus grande durabilité dans le temps.


- Stylos : pour les stylos, je vous conseille d’opter pour des rechargeables ainsi vous diminuer les déchets. Pour les stylos billes, la recharge une fois usée sera à jeter mais il existe aussi des stylos encre que l’on recharge avec des réservoirs par capillarité comme pour les feutres pour tableaux blancs.


- Stylo encre : - ne pas hésiter à mettre le prix pour avoir un stylo plume costaud et durable. Pareil ici on privilégie des matières recyclables. Quand les enfants sont jeunes et peu soigneux ou tête en l’air, on peut partir sur un stylo plume en plastique recyclé et on attend un peu avant d’investir dans un beau stylo plume.

Nous avons trouvé des cartouches d’encre que l’on peut remplir à l’aide d’un flacon et d’une cartouche à piston. Ultra facile et hyper écologique ! On adore.





- Trousse : voilà un article sur lequel on peut mettre le prix. C’est l’occasion de faire travailler un créateur français. Nombreux proposent des jolies trousses brodées au prénom de votre enfant et de qualité. A défaut choisissez en une fabriqué en France ou Europe.


- Cartable : là aussi ça vaut le coup d’y mettre le prix afin qu’il dure dans le temps et qu’il puisse même servir à d’autres. Ici un cartable pour tout le primaire. On choisit une marque qui fabrique en France ou en Europe et encore mieux une marque qui applique une charte éco-responsable dans son processus de fabrication. Nous avons opté pour la marque Tann’s (celle de mon enfance) car cette marque est réputée pour la solidité de ses produits et s’engagent dans une démarche. Gaspard a gardé le sien tout le primaire et il est encore en très bon état.




- Colle : attention car vous ne le savez peut-être pas mais certaines peuvent avoir des solvants toxiques. On trouve facilement des colles rechargeables avec des bidons fabriquées en France notamment, c’est le cas pour celles de la marque Cléopâtre.


http://www.colles-cleopatre.com/fr/985-blister-de-colle-adhesive-en-25g-avec-sa-recharge-100g.html

- Compas : Exit le plastique non recyclable et qui risque de ne pas durer dans le temps. Pour les premiers compas, miser sur un compas simple d’utilisation mais en métal qui pourra être recyclé en fin de vie.



------------------------------

Voilà pour l'essentiel.


N'hésitez pas à rajouter en commentaire vos petits gestes à vous ou vos idées.



Un conseil : ne les emmener pas faire les courses avec vous ! Allez-y seul, vous serez plus efficace.

J’espère que cet article vous aurez permis d’y voir plus clair et de vous éclairer pour vos prochains achats !

60 vues0 commentaire